La nuit tombée, les éclairages allumés!
La nuit tombée, les éclairages allumés!

Emmanuel BARRAT : artiste peintre

présentation par Ahmed KOUMAS, architecte

 

Installé de longue date en Picardie, Emmanuel Barrat a choisi ce lieu privilégié, à la lumière si particulière, afin de vivre sa passion pour la peinture, une belle région qu’il apprécie vraiment : « j’aime cette belle région par sa nature vallonnée et riche en couleurs que pour son calme saisissant et sa force inspiratrice ».

Artiste autodidacte à la pensée non duelle et d’un style hors du commun, Barrat nous invite depuis longtemps à découvrir une technique inclassable de la peinture qu’il a mise au point pour créer et transmettre.

Ce peintre plutôt insolite, original et créatif a la particularité de peindre ses œuvres intuitivement ; son travail présente de multiples facettes. Si le décor qui l'entoure y trouve, bien sur, sa part, l'imaginaire prend, dans ses tableaux, la plus grande place avec quelques clins d'oeil à la littérature, le cinéma et l'histoire de l'Art.

Dans son atelier où il s’exprime, règne une atmosphère captivante et médiative. Emmanuel peint sur un fond musical universel: « quand la couleur rencontre le son, l’imagination croît et mes sens s’aiguisent ».

Sa façon de peindre plus qu’originale a de quoi nous surprendre ; il dépose sur la toile, les couleurs choisies diluées à son goût et de quelques gestes agiles et sans réellement chercher à leur donner un sens, il fait naître des formes colorées magnifiques qui semblent venir d’ailleurs, le voir faire nous donne l’impression qu’il surfe sur la toile.

Ces mouvements forts en couleurs et en reliefs sont très proches de la Nature et nous rappellent l’univers.

Cette technique étonnante est une base essentielle qui d’après lui, favorise la création par le lâcher prise des tensions physiques et des invalidations mentales quotidiennes, c’est une situation d’éveil où tout se passe.. :

« L’art est un jeu créatif qui a des effets révélateurs en soi tant sur le plan physique que sur le plan psychique. Il permet dans un premier temps, de se servir du corps et en particulier des mains comme instruments de qualité au service de l’énergie divine et dans un deuxième temps, il permet de développer l’attention au présent en libérant l’esprit des émotions passées invalidantes. »

« L’art t’encourage à prendre le temps nécessaire pour créer, il t’incite à te défaire des idées encombrantes qui n’appartiennent qu’au passé et à remplir avec joie ton espace présent, de toi même. »

« La peinture, ce n’est pas jeter de la peinture sur une toile à tort et à travers, juste histoire de se débarrasser de quoi que ce soit ou de qui que ce soit ni le fait d’évaluer une supériorité chez soi ou chez l’autre, qui ne sont que des qualifications égotiques qui limitent l’étendue de l’esprit créatif. Cet art appliqué en conscience est simplement une expression ludique et vivifiante qui libère des contraintes quotidiennes et révèle une faculté artistique démesurée. La peinture permet de se Voir et de se Comprendre au travers d’une manifestation spontanée naissant de l’être simple et sensible. »

« L’art offre un état de relaxation naturelle qui ouvre bien souvent la porte sur l’acceptation de soi par une compréhension compassionnelle de l’autre. »

« L’art est un univers ludique qui doit le rester, il se vit la plupart du temps dans la joie du partage et de la découverte, c’est une expression manuelle où chacun déploie un éventail de possibilités infinies sur le plan créatif, retrouvant par ce biais, une confiance en lui jusqu’alors insoupçonnée. »

Suite à ce premier stade pictural qu’il transmet sans retenue à ses stagiaires*, Emmanuel dans son atelier continue sa démarche créatrice dans le domaine de la peinture et de la poterie.

Il pose, après un court temps de séchage, son tableau sur chevalet, s’assoie en face et observe attentivement pendant quelques minutes et sans intention les taches de peinture. Comme par enchantement, il voit au travers de ces taches, alors que nous ne voyons encore pas, des formes, des visages aux regards observateurs, des carrés, des cercles évolutifs, des spirales, des ouvertures qui nous convient de passer d’un monde à l’autre, des escaliers qui s’élèvent vers des sphères célestes, des personnages interrogatifs ou méditatifs, etc. puis, pour leur donner vie, il les souligne simplement en notant le relief, la perspective, le jeu des ombres et de la lumière. Pour ce faire, il utilise des outils de toutes sortes.

Ses nouvelles compositions un peu plus figuratives, il les nomme Art Abstral, un pont entre l’art abstrait et l’art imaginaire:

« L’art abstral c’est le ralliement harmonieux des éléments distincts couchés sur la toile afin qu’ils forment un ensemble cohérent, qu’ils prennent un sens, c’est aussi la vision créatrice au travers de l’art. »

On ne peut vraiment pas définir sa manière de créer ni sa façon de voir mais nombreux sont les observateurs qui reconnaissent dans ses œuvres des influences bienfaisantes et pour la plupart, l’expression d’un monde profond et paisible qui invite à la sérénité. De sa peinture émane quelque chose de mystérieux qui ne laisse pas le regard indifférent. Il aime partager sa vision et quand on lui demande sa motivation ? :

« J’aime peindre sans me référer à ce qui existe déjà. La Conscience Ultime qui nous vit ne duplique pas et la créativité est là en permanence, elle est essentielle pour ne pas se répéter et continuer à découvrir sans cesse. Ma démarche artistique elle, reste la quête de la beauté en tout ce qui est, en tout ce que je vois et mon but à ce niveau est d’exprimer avec joie, l’harmonie qui unit l’énergie, les formes et les couleurs. Pour moi, l’Art Véritable est la quête de la beauté en soi qui prend son essence dans l’invisible et sa forme dans le visible. »

Une autre sensibilité que l’on retient de sa créativité est l’encadrement qu’il propose à ses tableaux. Tirant lui même ses toiles sur châssis, il fait aussi ses cadres en bois qu’il blanchit de sorte à entourer sa toile, puis il peint les baguettes extérieures dans les mêmes tons que l’œuvre avec des rappels plus ou moins figuratifs, de manière à permettre l’équilibre par une finition de qualité:

« L’œil qui perçoit une œuvre ne doit pas être arrêté par un cadre insignifiant, dans mon travail, la toile et le cadre ne sont pas séparables, ils forment un Tout, une complétude. »

Depuis 1998 en tant qu’artiste professionnel (ou passionné) et un peu partout en France, Emmanuel expose son travail, près de 500 toiles exécutées à ce jour. Un voyage dans ses œuvres nous convie à une rencontre intérieure. Emmanuel nous transmet aussi au travers de ses activités artistiques, un message urgent à prendre en considération. Il nous invite à prendre conscience de la pensée égotique fragmentaire porteuse de souffrance, de la voir pour ce qu’elle est, c’est à dire illusoire, afin d’en lâcher prise tout simplement et sans effort. Et par une vision claire et innocente, il nous enjoint à reconnaître avec certitude notre nature simple et vraie, créative et illimitée, en fait, ce que nous sommes tous réellement.:

« Nous passons ici sur cette terre un très bref moment à vivre alors à quoi bon se triturer mentalement l’esprit pour devenir celui ci ou celle là d’après mille références. Ce passage temporel est une aubaine pour voir ce qui est et reconnaître en toute simplicité dans ce monde

duel ce que nous sommes vraiment au delà de tout ce que l’on peut en penser ou en dire. Si je vous révèle que nous sommes UN au delà de toutes idéologies, libres de tous concepts, immortels et immuables reliés à la Totalité, vous ne me croirez certainement pas, et c’est bien normal. Tant que votre vision commune ou habituelle reste entachée de multiples croyances et de peurs irraisonnées qui empêchent d’accepter pour réel ce qui Est sans le modifier, vous souffrirez et vous ferez souffrir. Ignorants du Fait Libérateur, celui de vous connaître vous même en toute confiance et en toute quiétude, vous continuerez d’entretenir cette illusion d’être, de voir sans réellement voir, de vivre sans réaliser un seul instant l’absurdité de toute cette mise en scène. Quand vous comprenez intuitivement et au présent votre désappointement qui n’est autre que l’adoption involontaire d’une idée fallacieuse et segmentaire qui draine toute la misère de l’homme, elle s’efface d’elle même tout naturellement et sans autre forme de procès, vous laissant entièrement libre et disponible pour créer vous même dans votre espace vital un passe temps agréable, artistique ou pas, pour votre joie et celle de Tous. »

Toutes les questions qui vont suivre dans ce petit ouvrage illustré furent posées lors de stages d’art, d’expositions et de rencontres et cela depuis 1998. Les rassembler, les trier et ensuite les transcrire de façon à ce qu’elles soient un peu plus littéraires n’a pas été chose facile. D’autres questions pour une réponse non duelle auraient pu voir le jour mais nous avons préféré nous en tenir principalement au sujet traité : l’Art, bien que pour Barrat :

« l’art sans esprit n’existe tout simplement pas ».

La Conscience et l’Art vont de pair et c’est dans cet esprit que ce catalogue a été écrit. Il nous a aussi fallu trouver un nom hors thérapeutique et libre de toute condition qui corresponde le plus justement possible à cette aventure picturale en conscience et l’Art-d’Emmanuel , vision fut le terme choisit pour définir autant qu’il se peut cette manière de voir sans séparer ni juger, d’être en contact direct avec l’énergie-matière sans heurt et sans effort, un moyen concret d’exprimer lucidement et en toute innocence sa créativité artistique, une opportunité d’arrêter le temps en soi et de s’en servir pour se vivre au présent en témoignant et en reconnaissant humblement au travers d’un jeu créatif, sa nature vraie et sensible

« L'art est actuellement le meilleur moyen de développer la communication entre les humains" dit-il « je peins, le plus souvent avec des couleurs vives, car elles portent en elles le symbolisme des choses »

"Une certaine inspiration vers le soleil, la liberté et le bonheur"

"Le peintre doit tendre à l'universalité" disait Léonard de Vinci, on ne peut trouver mieux pour qualifier l’artiste.

« Amis visiteurs, revenez de temps en temps me rendre visite, et n'hésitez-pas à me faire part de vos critiques, pour me permettre d'évoluer vers cette qualité recherchée ».

Un artiste à suivre.

 

Ahmed Koumas

architecte